Marre de s’y perdre quotidiennement dans la multitude d’onglets ouverts en même temps dans votre navigateur ? Pour faciliter la vie de ses utilisateurs, le navigateur internet de Google, Chrome, va très prochainement intégrer un système de regroupement d’onglets.

 

 

« Une nouvelle façon d’utiliser ses onglets », assure la firme américaine sur son blog, mercredi 13 mai 2020. Déjà disponible dans la version Chrome Beta, cette nouvelle fonctionnalité sera à disposition des internautes dans la nouvelle de version de Chrome, « qui commencera à être déployée la semaine prochaine », indique Google.

 

C’est quoi et comment ça fonctionne ? 

 

« Il y a deux types de personnes dans le monde : les minimalistes qui n’ont que quelques onglets ouverts à la fois et les collectionneurs qui en ont… beaucoup plus », s’amuse le géant du web sur son blog, pour qui l’arrivée des groupes d’onglets vise clairement les « collectionneurs ».

 

Boîte mail, réseaux sociaux, tâches de travail en cours, sites référence, articles à lire, comparatif d’achats… Autant d’onglets qui, une fois ouverts, sont positionnés les uns à côté des autres, sans toujours de cohérence. Et chaque nouvel onglet ouvert complique encore un peu plus la navigation.

 

Google propose de regrouper ces onglets par thématique dans la barre d’onglets, avec un simple clic droit, de les étiqueter avec un nom et une couleur personnalisés, un pictogramme

 

 

Une fois le regroupement opéré, ces groupes d’onglets peuvent facilement être déplacés et réorganisés sur la barre d’onglets. Google précise :

 

« Vous pouvez utiliser un emoji comme nom de groupe, comme ❤️ pour l’inspiration ou 📖 pour les articles à lire. Les groupes d’onglets sont personnalisables afin que vous puissiez décider comment les utiliser. Et tout comme les onglets habituels, vos groupes sont enregistrés lorsque vous fermez et rouvrez Chrome. »

 

 

Comment l’obtenir ?

 

Testés depuis plusieurs mois, ces groupes d’onglets doivent permettre « de mieux s’organiser », assure Google.

 

Pour en bénéficier, il suffira de mettre à jour son navigateur Chrome, en version desktop (Windows, Mac, Linnux), dont la nouvelle version est déployée à partir de la semaine prochaine.

 

Mais pour assurer « la stabilité et les performances » du navigateur, la mise à jour et l’intégration de ces onglets se fera progressivement et tout le monde n’y aura pas accès tout de suite.

 

Ils peuvent toutefois être déjà aperçus dans la version Google Chrome Beta, après redémarrage de l’ordinateur. 

 

 

actu.fr

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris