Miss Guinée 2019

 

Encore une fois, les ‘’Football Leaks’ s'attaquent à ‘’Leonel Messi’ et accusent l'Argentin et son clan se voient d’être mêlés à "une nouvelle affaire d'évitement fiscal". Les nouvelles révélations mettent en lumière la manière dont le clan Messi a contourné le paiement d'une partie des impôts sur le revenu du joueur du FC Barcelone.

 

 

Déjà condamné à 21 mois de prison et une amende de 3,7 millions d'euros en 2016 pour avoir fraudé le fisc à hauteur de 4 M€ sur son droit à l'image, le quintuple Ballon d'Or se retrouve encore dans la tourmente face aux nouvelles accusations et pourrait être inquiété par la justice après ce nouveau contrôle fiscal et cette fois il risque également la prison ferme pour récidive.

 

Selon des documents de Football Leaks, dévoilés par Mediapart, le fisc espagnol a repéré « une nouvelle manœuvre d'évitement fiscal du clan Messi ». La société britannique Sidefloor, déjà impliquée dans l'affaire de 2016, a été utilisée pour cette autre opération.

 

Toutefois, pour le moment le FC Barcelone a effectué une « régularisation volontaire » afin d'éviter les poursuites pénales, explique Mediapart.

 

 

Remarque ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris